Soutenez-nous !

Nous sommes 12 administrateurs et 100 adhérents à l’association Fil Good et nous avons un rêve : accélérer la transition écologique en accueillant, en inspirant et en nourrissant les citoyens dans l’Ecolieu La Filerie qui héberge l’association en Sologne, au sud de Blois.

 

 

 

Depuis plus d’un an, nous imaginons et expérimentons un projet collectif dans une vieille ferme dont l’éco-rénovation est imminente : festival écologique et culturel, ateliers éco-gestes, abeilles, permaculture et potager, connaissance de la biodiversité… L'objectif est de gagner en autonomie par rapport au système actuel, pour aller vers plus de sobriété, vers une biodiversité préservée et un réchauffement climatique limité.

Nous avons besoin de vous, de vos encouragements, de votre participation pour déployer notre projet d’accompagnement à la transition à plus grande échelle : écoles, collèges, EPADH, ruraux, urbains, citoyens d’ici ou d’ailleurs...

 

En effet, si nous ne changeons pas drastiquement notre manière de nous loger, de nous nourrir, de prendre en considération l’écosystème et sa biodiversité pour nous satisfaire de peu, c’est notre vie et celle des générations à venir que nous mettons en péril.

 

Et puisqu’on aime rire, manger et discuter en regardant danser les feuilles des arbres, nous pensons qu’il est urgent d’apprendre à vivre autrement. Et nous prévoyons de vous embarquer dans la danse !

 

Alors, soutenez-nous et prenez part à la création des jardins d’expérimentation de la Filerie. Nous vous avons concocté avec amour des contreparties symboliques avec ce que nous avons autour de nous, qui vous rapprocherons de la nature et vous donnerons à goûter ce nouveau monde. Nous comptons sur vous !



Une campagne de financement participatif pour créer des jardins d'expérimentation à l'Ecolieu La Filerie

Du 22 mars au 15 mai 2021 l’association Fil Good lance une campagne de financement participatif pour aménager des jardins dédiés à la transition écologique, concevoir des programmes éducatifs et les animer. Chaque citoyen peut contribuer et la région Centre double la mise.

La transition en action

Notre objectif : Aménager les jardins et créer des programmes pédagogiques liés à la transition pour permettre l’accueil des groupes à la journée ou en résidence dans les jardins de l'Ecolieu et ainsi former 1000 citoyens/an à la transition. Mais aussi de créer du lien entre les habitants de la vallée du cher, entre les urbains et les citadins, favoriser l’accès à une alimentation saine et encourager chacun à réduire ses déchets ou repenser son habitat.

>> Objectif de la collecte : 20 000€ 

1er pallier : Aménager des jardins dédiés à la transition

Nous allons construire en chantier formation et chantiers participatifs deux petits habitats écologiques et féériques (Kerterre), une cabane toilette sèche et douche solaire, une phyto-épuration, un parking voiture & vélo, du mobilier d'accueil recyclé, une serre pour le potager

A partir de ce pallier la région Centre abonde le financement des citoyens (pour 7000€ de participations réunies, la région donne elle aussi 7 000€). Si nous n’atteignons pas ce 1er pallier, l’argent collecté et redonné aux donateurs et le projet ne pourra pas se faire.

2è pallier : Concevoir un programme éducatif et aménager les jardins

Pour accompagner la transition, nous construirons des programmes de transmission d’habilités adaptés à ces jardins ("De la Graine à l'Assiette" pour aborder le sujet de l’alimentation saine et responsable et 2 autres programmes sur l'Eco-habitat et la préservation de la biodiversité) ; nous réaliserons 3 films d'animation de 5 minutes chacun pour présenter les enjeux sociétaux ; concevoir 20 bornes illustrées implantées dans le jardin pour créer un "sentier d'expérimentation autonome".

>> Objectif de ce 2ème pallier : 9 000€ citoyen et 9000€ de la région Centre (soit 2000€ de plus par rapport au 1er pallier)


3è pallier : Animer les jardins d'expérimentation et développer des programmes éducatifs

Et si nous dépassions notre objectif avec la collecte citoyenne ? Pour animer les programmes lors de journées et de soirées dans les jardins en nous nous appuierons sur les aménagements réalisés et sur les techniques d'intelligence collective auquel nous sommes formés

>> Pour atteindre ce pallier (26 000€) l’association a sollicité des fondations et des collectivités pour compléter les dons citoyens.

 

Concrètement, on fait comment ?

Je découvre la campagne de financement participatif

A partir du 22 avril, ça se passe sur la plateforme d'Efferve'sens :